Ce qui vient après, Roman

Joanne Tompkins

Éditions Gallmeister

  • Conseillé par (Librairie Page 36)
    7 mars 2022

    Ce qui vient après

    Daniel et Jonah étaient deux jeunes adolescents, amis d'enfance. Daniel a été assassiné par Jonah qui s'est ensuite suicidé.
    Isaac, le père de Daniel évite soigneusement sa voisine Lorrie, la mère de Jonah.
    Et puis, apparaît Evangeline chez Isaac. Gamine de seize ans, enceinte, qui vient chercher refuge. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'elle a briévement connu les deux garçons. Autour des soins à apporter à Evangeline, Isaac et Lorrie vont s'accompagner et peu à peu, à force de ce qui s'impose, mieux comprendre ce qui est advenu. De souvenirs surgissants en éléments qui se découvrent, la réalité des faits s'impose. Que deviendra chacun d'eux, à la lumière de la brume du mystère qui disparaît ?

    C'est un ouvrage dur bien que sensible, où l'on saisit combien les êtres peuvent apparaître autres que ce qu'ils sont en profondeur. Les souffrances se disent quand acculé, celui qui les porte ne peut plus les contenir seul. Des silences et ceux autour qu'il faut mieux voir pour comprendre, dans la patience du temps que ça prend. Et la nature, immense, omniprésente, où la violence s'exprime, où les cadavres se trouvent, amenant à penser combien les lieux conditionnent aussi les êtres.
    Sans oublier un rapport au divin, porté par les pratiques quakers, qui peut surprendre et marque le déroulé de l'histoire, et les réactions de certains personnages, surtout Isaac.

    Traduction de l'américain par Sophie Aslanides.


  • Conseillé par (Librairie Mots et Images)
    24 mars 2022

    C'est beau, c'est tendre et violent à la fois, c'est lumineux ... Ça parle de pardon, de la douleur face à la perte d'un enfant, de reconstruction ... Et si pour affronter l'avenir il fallait remonter le puzzle du passé ?
    Une merveille, tout simplement.


  • Conseillé par (Librairies de Port Maria)
    22 mars 2022

    Tour de force

    Jonah, adolescent a priori sans histoires, se suicide quelques jours après avoir tué son meilleur ami Daniel. De cette trame digne des tragédies antiques, Joanne Tompkins tisse un roman incroyablement tortueux et d’une grande finesse. On suit les survivants de ce drame, Lorrie, la mère de Jonah et Isaac, le père de Daniel. Chacun devant affronter ce cataclysme dans leur vie. Chacun réagissant à sa manière. L’arrivée inopinée d’Evangeline, jeune fille laissée pour compte va quelque peu rebattre les cartes.
    Un roman étonnant qui vous cueille dès les premières pages et ce bien malgré vous. Les personnages sont d’une justesse telle qu’il est difficile de ne pas s’y intéresser. Les rapports des uns avec les autres, leurs failles, les sentiments contradictoires, complexes et violents qui les animent bouleversent. Le personnage d’Isaac est de loin le plus intéressant car il est insaisissable. Il est là où on ne l’attend pas.
    Malgré un sujet périlleux, Joanne Tompkins réussit un tour de force : nous émouvoir sans nous faire vaciller.