La bataille de l'enfance, Délinquance juvénile et justice des mineurs en France pendant la Seconde Guerre mondiale
EAN13
9782753531284
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français

La bataille de l'enfance

Délinquance juvénile et justice des mineurs en France pendant la Seconde Guerre mondiale

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Indisponible
La bataille de l’enfance fait le lien entre deux grands domaines de la
recherche historique : crime et délinquance, guerre et changement social.
Grâce à une recherche qui s’appuie sur un large dépouillement d’archives,
Sarah Fishman révèle l’impact du régime de Vichy sur un des groupes les plus
silencieux de l’histoire : les enfants. Elle étudie la façon dont les enfants
français ont traversé la guerre et l’occupation allemande. Elle montre que ce
sont les restrictions économiques plus que la dislocation des familles qui ont
accru la criminalité juvénile. Les circonstances des temps de guerre ont
conduit les autorités à considérer les délinquants mineurs comme des victimes
: c’est cela qui a permis aux réformistes, aux psychiatres, aux travailleurs
sociaux et aux juristes de modifier le système français, en le tirant d’une
justice juvénile punitive vers un système à visée éducative. La légistation du
régime de Vichy a, ce faisant, fondé le système moderne de justice juvénile en
France, qui incarcère rarement les jeunes délinquants. En s’intéressant au
rôle que la guerre et le régime autoritaire de Vichy ont joué dans la
transformation des tribunaux et des institutions françaises, Sarah Fishman
enrichit notre connaissance de la vie quotidienne en France durant la Seconde
Guerre mondiale. Elle affine notre compréhension de la place de Vichy dans le
développement historique de la France. Elle apporte des éléments importants de
réflexion aux débats actuels sur la justice juvénile.
S'identifier pour envoyer des commentaires.