Thérèse de Lisieux et ses miracles, Les recompositions du surnaturel (1898-1928)
EAN13
9782811119430
Éditeur
Karthala
Date de publication
Langue
français

Thérèse de Lisieux et ses miracles

Les recompositions du surnaturel (1898-1928)

Karthala

Indisponible
Thérèse de l’Enfant-Jésus, carmélite de Lisieux (1873-1897), est la sainte
catholique la plus populaire du XXe siècle. Sa notoriété fulgurante, fondée
sur le succès d’un livre posthume, Histoire d’une âme (1898), sans cesse
réédité depuis, doit aussi beaucoup à une réputation de sainte à miracles.
"Après ma mort, je ferai tomber une pluie de roses". Ce slogan, répété à
satiété dans toutes les publications concernant Thérèse, fait écho à la
parution, entre 1908 et 1926, d’annales miraculeuses intitulées Pluie de roses
qui ont popularisé plus de 3 200 récits de miracles, fine fleur d’un
surnaturel contemporain, sélectionné par le carmel de Lisieux à partir de
dizaines de milliers de lettres reçues du monde entier. Ces récits, associés à
une imagerie aussi séduisante que pieuse ainsi qu’à une diffusion de reliques
en quantités quasi industrielles, constituent le substrat de cette étude.
Comment expliquer que cette jeune femme morte inconnue à 24 ans au fond d’un
petit carmel normand ait pu devenir, en deux décennies, un recours universel
avant même sa canonisation (1925)? Voilà la question centrale du livre. Cette
réflexion en entraîne d’autres: comment une dévotion se développe-t-elle à
l’échelle mondiale, de manière aussi imprévue que subite? Quel sens donner à
cet appétit de surnaturel qui s’empare des sociétés catholiques à l’orée du
XXe siècle? Le succès de Thérèse de Lisieux est lié à une cohérence d’un
message porté par une image, cohérence qui s’est construite peu à peu, au
contact des nombreux témoignages, récits de miracles, zélateurs, ainsi que des
impératifs de son procès de canonisation (1910-1925). Une cohérence cimentée
par le surnaturel, lui-même activé par la confiance, elle-même renforcée par
la spiritualité thérésienne: telle est la recette. Replacés au centre de la
catholicité moderne, les miracles thérésiens révèlent également à quel point
le catholicisme a joué un rôle central dans les mutations et les
recompositions de la croyance à l’aube du XXe siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.