Le Film noir
EAN13
9782754101639
ISBN
978-2-7541-0163-9
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Guide des arts
Nombre de pages
384
Dimensions
23 x 15 x 0 cm
Poids
743 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
791.436
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

Dark ladies, détectives solitaires, policiers pourris ou subissant la corruption, gangsters, serial killers : les personnages du film noir prennent à rebrousse-poil la figure positive du héros, pour brosser un tableau sombre du monde dans lequel ils vivent, lui adressant un regard désabusé, à la mesure du destin tragique qu’ils doivent affronter. Située dans les villes, leur histoire est d’abord celle de la société occidentale des années 1930-1950, qui a pris de plein fouet la Grande Dépression, le désastre de la Seconde Guerre mondiale, qui a vu grandir des métropoles juxtaposant la misère et l’opulence. Si le film noir est l’héritier de l’expressionnisme allemand, du réalisme poétique français, il est d’abord une expression américaine, née dans un genre littéraire particulier, le hard-boiled, auquel il puisera largement. Aux noms des détectives Philip Marlowe ou Sam Spade répondent ceux de leur géniteur – Raymond Chandler, Dashiel Hammet – qui, avec d’autres, firent les beaux jours de la revue Black Mask dans les années 1930-1940. La veine noire cinématographique démarre conventionnellement avec Le Faucon maltais (J. Huston, 1941) pour s’arrêter avec La Soif du mal (O. Welles, 1958). Elle a entre-temps essaimé, contaminant d’autres genres et gagnant la planète entière, pour donner naissance au « post-noir » (1960-1970), puis au « néo-noir » (à partir des années 1980). Si le genre est indissociable de ses sujets, il est aussi une forme, nourrie par la psychanalyse. Mode narratif, flash-back, voix off, plans, lumière, contribuent à sa définition. Cet ouvrage aborde dans un premier temps le film noir à travers des mots clefs (« Les écrivains du noir », « Couples en fuite »…), puis ses différents protagonistes (réalisateurs, acteurs…), avant de présenter dix chefs-d’œuvre avec des photogrammes. Enfin, il décrit 70 films. La documentation est complétée par une chronologie, les listes des Oscars, des festivals, des sites internet, ainsi qu’une bibliographie et un index.
S'identifier pour envoyer des commentaires.