Le monde selon K.
EAN13
9782213643724
ISBN
978-2-213-64372-4
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
DOCUMENTS
Nombre de pages
323
Poids
435 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le monde selon K.

De

Fayard

Documents

Offres

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French édition - - Quelques marques de lecture et/ou de stockage sur couverture et coins mais du reste en bon état de lecture - Expédition sous blister dans une enveloppe matelassée depuis la France
    Format
    21x13x3cm. Broché. 323 pages.
    8.99(Occasion)
    Nous n'expédions pas d'article pour l'instant. Nous serons bientôt de retour. Prenez soin de vous !

  • Vendu par Librairie La Folia
    Description
    323 pp. Quelques soulignements au crayon de bois. Un accroc sur la page de garde
    État de l'exemplaire
    Bon état
    Format
    in-8
    Nombre de volumes
    1
    Reliure
    Broché
    Langue
    Français
    Lieu de publication
    Paris
    10.00(Occasion)
    Nous n'expédions pas d'article pour l'instant. Nous serons bientôt de retour. Prenez soin de vous !

  • Vendu par Librairie RPGraphic
    Description
    broch+//0A6Q- Fayard 2009, un petit abim+//0A6Q- derri+//0A6Q-re haut au dos, 323pp.
    État de l'exemplaire
    Bon
    Mots clefs
    POLITIQUE
    Taille
    135 x 215mm
    Reliure
    Couverture souple
    5.50(Occasion)
    Nous n'expédions pas d'article pour l'instant. Nous serons bientôt de retour. Prenez soin de vous !

Du French doctor bravache et bénévole courant soigner les victimes de la guerre de sécession au Biafra, à l’icône médiatique propulsée au top des sondages de popularité; du militant gauchiste, devenu l’un des ministres préférés du président Mitterrand, à l’éphémère soutien de Ségolène Royal passé dans le camp de Nicolas Sarkozy et nommé par lui au Quai d’Orsay; de l’inventeur autoproclamé du devoir d’ingérence à sa récente répudiation du «droit-de-l’hommisme»; de ses généreux engagements d’antan à ses flirts éhontés avec le «bushisme», les «néocons» américains ou l’actuel dictateur rwandais – quelle meilleure illustration de la dérive opportuniste d’une fraction de la génération soixante-huitarde et de ses reniements successifs que la carrière de Bernard Kouchner?
«À force, écrit Pierre Péan, il aura fait une victime de ce qui lui était le plus cher: l’image qu’il voulait donner de lui-même et à laquelle il sera, à ce train, le dernier à croire.»
S'identifier pour envoyer des commentaires.