FILLE DU SILENCE (TITRE PROVISOIRE)
EAN13
9782749910345
ISBN
978-2-7499-1034-5
Éditeur
Michel Lafon
Date de publication
Nombre de pages
210
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
304 g
Code dewey
782.42164092
Fiches UNIMARC
S'identifier

Fille Du Silence (Titre Provisoire)

De

Contributions de

Michel Lafon

Offres

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    livre de bibliothèque recyclé avec étiquette sur dos de couverture et plastifié - l'article présente légères marques plis de lecture et/ou de stockage mais du reste en bon état. Envoi rapide et soigné dans enveloppe à bulles depuis France
    Format
    22x14x2cm. Broché. 210 pages. Chaque maison cache un secret les murs ont des oreilles mais la bouche cousue. Il faut poser longtemps la joue contre leur sein comme un docteur fiévreux pour les entendre respirer. A Dun-le-Palestel dans la Creuse la maison de famille du narrateur en a si gros sur le c?ur et tant à dire qu'on va la confesser pièce après pièce l'écouter se raconter souvenirs dérangés vérités arrangées les choses et les gens tels qu'ils furent les échos et les ombres qu'il en reste. Elle finira bien par lâcher cequ'elle sait. Elle sait l'histoire d'un père qui lui avait choisi de se taire
    5.90(Occasion)
    Nous n'expédions pas d'article pour l'instant. Nous serons bientôt de retour. Prenez soin de vous !

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French Edition Légères marques plis de lecture et/ou de stockage mais du reste en bon état d'ensemble - Expédié soigneusement depuis la France dans une enveloppe à bulles
    Format
    22x14x2cm. Broché. 210 pages.
    8.00(Occasion)
    Nous n'expédions pas d'article pour l'instant. Nous serons bientôt de retour. Prenez soin de vous !
Une petite fille de quatre ans pendant la guerre d'Algérie. L'école mitraillée, les copains arabes dont les parents meurent, des cadavres à terre sous des couvertures : la terreur, l'incompréhension, des parents qui ne voient rien de son traumatisme. Et pourtant il est de taille : pendant des années, elle sera hantée par la peur de mourir, et par son corollaire, l'envie d'en finir pour cesser de trembler. Elle décide pourtant de lutter. Ève, lève-toi !
S'identifier pour envoyer des commentaires.