Le déclin de l'Empire romain
EAN13
9782130799863
ISBN
978-2-13-079986-3
Éditeur
QUE SAIS JE
Date de publication
Collection
QUE SAIS-JE ?
Nombre de pages
128
Dimensions
18 x 12 x 1 cm
Poids
104 g

Le déclin de l'Empire romain

De

Que Sais Je

Que Sais-Je ?

Indisponible

Ce livre est en stock chez 8 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Crise climatique et démographique, crise fiduciaire et économique, crise morale et religieuse : au IVe siècle, l’Empire romain chavire. Mais y eut-il jamais chute ?
Certes, l’Empire des Césars s’est peu à peu délité. Mais que dire de l’Empire d’Orient, qui a vécu jusqu’en 1453 ? Du Saint-Empire romain germanique ? Aujourd’hui même, ne lit-on pas le fameux « SPQR » jusque sur les bouches des égouts de Rome ? Ne sont-ce pas là des signes qui prouvent que, s’il y eut déclin, il n’y eut pas décadence ?
Certes, « Rome n’est plus dans Rome ». Une chose est sûre : le latin et la romanité ont pris le relais de l’Empire, sous l’impulsion d’un nouvel acteur aux prétentions non moins universelles : le christianisme. La pourpre cardinalice s’est substituée à la pourpre des sénateurs romains. Le pape, souverain pontife comme Auguste pontifex maximus, donne toujours sa bénédiction « Urbi et Orbi ».
Comme le phénix renaît de ses cendres, Rome n’est jamais morte. La Ville éternelle ne peut pas mourir…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Joël Schmidt