Empreintes, Baudelaire, Colette, Friedrich, Gombrowicz, Jaccottet, Larbaud, Mallarmé, Michaux, Ponge, Réda, Saint-John Perse, Supervielle, Thomas
EAN13
9782859395360
ISBN
978-2-85939-536-0
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Objet
Nombre de pages
224
Dimensions
24 x 14 x 2 cm
Poids
372 g
Langue
français

Empreintes

Baudelaire, Colette, Friedrich, Gombrowicz, Jaccottet, Larbaud, Mallarmé, Michaux, Ponge, Réda, Saint-John Perse, Supervielle, Thomas

Autres contributions de

Presses Universitaires du Septentrion

Objet

Indisponible

Autre version disponible

" Il est bon de faire voir aux gens qu'il y a des critiques pour qui les lois de l'art n'existent pas ; qui ne jugent que d'après leur amour ou leur dégoût " écrit Valery Larbaud à Léon-Paul Fargue. L'aimable dilettante témoigne ainsi de son engagement: son retrait est une offensive. Affranchissons-nous, tel est le mot d'ordre, plus que jamais actuel, de cet amateur militant, que reprend Gérard Farasse dans son essai : Profi perdu. Les poêtes et romanciers du XXe siècle - Colette, Gombrowicz, Jaccottet, Larbaud, Michaux, Ponge, Saint-John Perse, Supervielle, Thomas - avec lesquels il dialogue, ne donnent-ils pas, chacun à sa façon, une leçon de liberté, en s'efforçant de ne pas écrir e à côté d'eux-mêmes ? Comme eux, le critique se doit de parler en son propre nom.
S'identifier pour envoyer des commentaires.