Nathalie., 1, Nathalie (Tome 1) - Mon premier tour du monde
EAN13
9782203358010
ISBN
978-2-203-35801-0
Éditeur
Casterman
Date de publication
Collection
PREMIERE LIGNE (1)
Séries
Nathalie. (1)
Nombre de pages
50
Dimensions
30 x 22 x 0 cm
Poids
380 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
741.508

1 - Nathalie (Tome 1) - Mon premier tour du monde

De

Casterman

Premiere Ligne

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Livre.com
    Description
    RO30346240: 1995. In-4. Relié. Etat d'usage, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Papier jauni. 48 pages de bande-dessinée en couleur. Nombreux tampons dans le texte. Une pochette de bibliothèque collée sur le 2e contreplat. Une étiquette sur le 1er plat et une sur le dos.. . . . Classification Dewey : 843.0692-Livres d'enfants
    État de l'exemplaire
    Etat d'usage, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Papier jauni
    Format
    In-4
    Reliure
    Relié
    20.90 (Occasion)

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Nathalie.
Nathalie est une héroïne qui n'a pas froid aux yeux. Son rêve serait de partir, d'aller à la découverte d'un Monde avec un grand M comme dans ... Maman. Ses grandes références, ce sont les grands noms qui ont donné au récit de voyage ses lettres de noblesse et à l'aventure les grands jambages du A majuscule, à savoir Joseph Conrad, Jack London, Albert Londres ... Nathalie est bien sûr influencée par la télévision et la publicité, mais aussi et surtout par ses lectures boulimiques, qui vont du dictionnaire au roman en passant par les magazines comme Géo , la bande dessinée, les atlas, et caetera. Nathalie voudrait tout voir, tout savoir, tout parcourir, tout découvrir, mais la force maléfique de l'inertie l'empêche de concrétiser ses rêves. En effet, comment se priver du confort douillet de la maison à l'heure du cocooning ? Dans Mon premier tour du monde , l'accent est mis sur les voyages, les découvertes, le grand départ. L'album se compose de gags en une planche (de six cases chacune) qui peuvent se lire à la suite comme une chronique de la vie familiale de Nathalie rythmée par ses rêves d'évasion. En quelques pages, le décor est planté. Le grenier de Nathalie, c'est l'Annapurna, la cave, c'est la fosse des Mariannes, le congélateur, c'est la banquise et l'eau de son bain, c'est l'océan. Nathalie n'a peur de rien, ni de la chaleur insupportable de la Vallée de la Mort, ni du froid insoutenable de l'Antarctique. Pourtant, une chose l'effraie au plus haut point : l'interro de maths, le lundi.

Mots-clés : voyage, vie quotidienne, famille, humour
S'identifier pour envoyer des commentaires.