Royale à la Belle Epoque (La) - Photographies (...), photographies d'un marin ordinaire
EAN13
9782813802200
ISBN
978-2-8138-0220-0
Éditeur
Éditions Sutton
Date de publication
Collection
EVOCATIONS
Nombre de pages
144
Dimensions
24,8 x 22,6 x 1,2 cm
Poids
380 g
Langue
français
Code dewey
359.009

Royale à la Belle Epoque (La) - Photographies (...)

photographies d'un marin ordinaire

De

Photographies de

Contributions de

Éditions Sutton

Evocations

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Livre.com
    Description
    R300262576: 2010. in-8. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. Saint-Cyr-sur-Loire, Alan Sutton, 2010, album grand in 8 oblong, très nombreuses photographies, 144 pp. (223 images recensées autour du thème de la Royale, la Marine nationale française, de 1895 à 1914, par le photographe Paul Durignieux, engagé dans la marine). . . . Classification Dewey : 359-Marine militaire
    État de l'exemplaire
    Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais
    Format
    in-8
    Reliure
    Broché
    26.00 (Occasion)
En 1995, Laurent Roblin, conservateur en chef du musée de la Batellerie de Conflans-Sainte-Honorine, découvre une grande boîte métallique au fond de l'une des réserves du musée. A l'intérieur, quatorze boîtes de plaques de verre Cette collection, qui dormait dans une réserve depuis 1967, se révèle d'une valeur inestimable. Qu'avons-nous sous les yeux ? 223 images recensées autour du thème de la Royale, la Marine nationale française, de 1895 à 1914, d'une exceptionnelle qualité et totalement inédites. Après une longue enquête de Luc Feron, spécialiste de la Royale, l'identité du photographe a pu être découverte. Il s'agit de Paul Durignieux, engagé volontaire comme ouvrier mécanicien, qui finit sa carrière dans la Marine avec le grade de maître. Au moment où notre marin entreprend sa quête d'images, la Marine a déjà opéré sa mutation de la voile à la vapeur. Du plus petit sous-marin de 60 tonnes jusqu'au cuirassé de plus de 11 000, c'est avec l' il d'un marin ordinaire, et non d'un officier, que nous allons redécouvrir toute la diversité de la marine de guerre française. Bienvenue à bord du croiseur Suchet ! De la corvée de lavage sur le pont à la chaleur extrême des machines, de l'exercice de lance-torpilles à la permission à Fort-de-France et à l'escale à Trinidad ou à La Rochelle, ces images, légendées et accompagnées de textes d'époque, constituent un témoignage irremplaçable. Laurent Roblin est conservateur en chef du musée de la Batellerie de Conflans-Sainte-Honorine. I
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Laurent Roblin