L'épouse silencieuse, La Crime Queen est de retour avec un nouvel opus!
EAN13
9791033907701
ISBN
979-10-339-0770-1
Éditeur
HarperCollins
Date de publication
Collection
HARPERCOLLINS N
Nombre de pages
688
Dimensions
20,5 x 13,9 x 3,2 cm
Poids
614 g
Langue
français

L'épouse silencieuse

La Crime Queen est de retour avec un nouvel opus!

De

HarperCollins

Harpercollins N

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Comme nombre de prisonniers, Daryl Nesbitt n’a cessé de clamer son innocence depuis qu’il est derrière les barreaux. Pourtant, lorsque l’agent spécial Will Trent, du Georgia Bureau of Investigation, accepte de se pencher sur son cas, il doit se rendre à l’évidence  : sous des airs d’accidents, de jeunes femmes continuent d’être brutalement assassinées selon le mode opératoire imputé à Nesbitt.
S’il devient clair que Will doit résoudre le crime d’origine pour parvenir à la vérité, près d’une décennie s’est écoulée –  suffisamment de temps pour que les souvenirs s’estompent, que les témoins disparaissent et que les preuves s’évaporent. La tâche s’avère d’autant plus difficile qu’il doit remettre en question l’ancien chef de la police de Grant County, Jeffrey Tolliver, mort des années plus tôt. Un homme intouchable et estimé de tous, à commencer par la médecin légiste Sara Linton, petite amie de Will et ex-épouse du défunt Jeffrey…
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Maxime Shelledy et Souad Degachi.
 
À propos de l’auteure
N°1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l’une des auteures les plus populaires et les plus plébiscitées dans le monde. Publiée en 33 langues et vendue à plus de 35 millions d’exemplaires, elle est l’auteure de nombreux romans, parmi lesquels figurent les séries Grant County et Will Trent.

«  Une des plus grandes auteures de thriller.  » Cosmopolitan

«  À la fois un page-turner et un manifeste contre les violences sexuelles.  » The Sunday Times

«  Un roman qui tient le lecteur dans l’étau étouffant de l’imprévisibilité et des silences plus lourds que le plomb.  » Biblioteca Magazine
S'identifier pour envoyer des commentaires.