2, Sustainable design 2 , Vers une nouvelle éthique pour l'architecture et la ville
EAN13
9782330000523
ISBN
978-2-330-00052-3
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
ARTS
Séries
Sustainable design (2)
Nombre de pages
184
Dimensions
29 x 22,8 x 2,7 cm
Poids
1112 g
Langue
français

2 - Sustainable design 2

Vers une nouvelle éthique pour l'architecture et la ville

De ,

Contributions de ,

Actes Sud

Arts

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Sustainable design
L’architecte a un rôle majeur à jouer dans la résolution des crises écologiques et sociales qui pèsent sur ce début de siècle. La société postindustrielle hérite d’un modèle de développement qui a ouvert une crise – raréfaction et non-renouvellement des ressources – d’une ampleur sans précédent. L’architecture ne peut rester à l’écart de ce débat car il met en cause notre façon d’habiter la Terre, dans ses aspects les plus concrets et quotidiens comme dans les interrogations politiques et philosophiques qu’elle appelle.
Dans tous les pays, une avant-garde d’architectes veut reconstruire une relation d’équilibre entre terre et hommes. L’Occident abrite plusieurs foyers d’invention. Energie et matière y sont l’enjeu d’une nouvelle révolution industrielle dont les architectes sont les chercheurs. Au sud, la crise renouvelle les lois du développement : techniques et société, ville et équité… L’urgence économique et climatique pousse à des innovations radicales, ce qui ouvre un échange sud-nord inédit.
Ces architectes ne partagent pas des modèles mais des recherches, des expériences. Du plus profond de chaque territoire, leur architecture témoigne, en tant que “fragment du monde”, d’une vision renouvelée de notre avenir. C’est dans ce contexte que Jana Revedin, architecte et professeur, a créé en 2007 le “Global Award for Sustainable Architecture”, en partenariat avec la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris et un réseau de centres d’architecture et d’universités internationales (civa, iuav, iabl et mfa).
Ce prix, qui a reçu le patronage de l´Unesco en 2011, récompense chaque année cinq architectes qui partagent l’éthique du développement durable et ont construit une démarche innovante, en société urbaine développée comme dans les villes informelles. Avec des lauréats venant des deux Amériques, d’Europe centrale, de Scandinavie et d’Israël, la génération 2011 confirme l’importance croissante des enjeux de la construction solidaire, la mondialisation du débat sur les rapports entre architecture, nature et développement.

Cet ouvrage illustre le travail des lauréats 2009 et 2010 (Sami Rintala, Studio Mumbaï, Diébédo Francis Kéré, Patrick Bouchain et Loïc Julienne, Thomas Herzog, Junya Ishigami, Steve Bear, Giancarlo Mazzanti, Troppo Architects et Snohetta). La première partie de chaque chapitre présente les architectes en retraçant les conditions de leur engagement, en expliquant la démarche que chacun a construite au sein de la société où il vit et en mettant en lumière ce que son expérience apporte au débat mondial.
La seconde partie présente deux ou trois projets qui illustrent particulièrement cette démarche et sont porteurs d’enseignements.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...