Schnock, n  2, LA REVUE DES VIEUX DE 27 A 87 ANS
EAN13
9782354610203
ISBN
978-2-35461-020-3
Éditeur
TENGO
Date de publication
Collection
DIVERS LA TENGO (2)
Nombre de pages
176
Dimensions
20,9 x 15 x 1,2 cm
Poids
329 g
Langue
français

Schnock, n 2

La Revue Des Vieux De 27 A 87 Ans

Tengo

Divers La Tengo

Indisponible

Ce livre est en stock chez 6 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Si vous aussi, vous ressentez l'envie d'échapper à l'hystérie de l'époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des œuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune (ou vieux) schnock. Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc. Tout bonnement. Alors rejoignez-nous ! Après vous...
Schnock, La Revue des Vieux de 27 à 87 ans, N°2, Amanda Lear
Sous la direction de Christophe Ernault et Laurence Rémila
AU SOMMAIRE
p.3 L'édito
p.6 Le Trombinoschnock
P.8 Schnock des cultures
tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Schnock etc.
p.10 « Bien entendu c'est on »
p.14 Bertrand Tavernier et son coup de torchon contre La Poste
p.17 Comment s'habiller Schnock : le Couvre-chef
p.22 « Une visite à Chartwell-Upon-Brandy » par Matthias Debureaux
p.28 À New York sur les traces de Dorothy Parker
P.30 les Schnocks parlent aux Schnocks
p.32 Le Grand Dossier – Amanda Lear
« On va tous devenir Chinois, c'est inéluctable » Une interview de Amanda Lear
« Signé Amanda » Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Amanda sans
jamais oser le demander * « Pour notre plaisir », le making-of de la pochette de Roxy Music starring Amanda Lear * « Notre Top 10 de ses Trésors cachés »
p.68 La grande interview : Alain De Greef par Christophe Ernault & Laurence Rémila
p.84 Enquête : Qui boit encore de la Suze ? par Grégoire Maurel
p.92 Les Black Panthers à Alger par Laurence Rémila
p.100 Le Cinéma de minuit et l'impossible Grand Sommeil par Cécile Collette
p.110 Roger Tallon, le Design dans la peau par Didier Jamet
p.118 On se lève tous pour Philippe Chatiliez par Guillaume Fédou
p.126 Spécial Présidentielle : Y a-t-il un Schnock pour sauver la France ? par Bruno Fuligni & Jacques Pessis
p.140 Quand Tapie manipulait L'Équipe par Gérard Ernault
P.152 Schnock chez soi
lectures & autres Loisirs de chambre
pp.160-165 Nos Trésors cachés ne le restent jamais très longtemps
p.160 Mon oncle Oswald de Roald Dahl par Louis-Henri de la Rochefoucauld
p.162 La Solitude de Léo Ferré par Christophe Ernault
p.164 Le Septième Juré de Georges Lautner par Alister
p.166 Les Soldats inconnus du cinéma français : Bernard Dumaine
p.170 « Les Jeux de société Schnock »
p.175 Le Schnock des photos : « Rigaut & Man Ray » par Jean-Luc Bitton
ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
« Une revue foutraque et parfaite pour passer l'hiver autour des questions aussi essentielles que "Qui boit encore de la Suze ?" » Bruno Duvic, « La Revue de presse », France Inter
« Je suis absolument fan de Schnock. » Philippe Dana, « Le Midi-2 », Le Mouv'
« Parce que le vin n'est jamais aussi glorieux que millésimé, que le gigot de huit heures prend sa saveur dans le temps qui passe et que les vieilles pierres ont plus d'allure que les tôles en fibrociment (amianté), Schnock est une revue pleine d'allure. » 20 Minutes
« Le numéro 2 de «la revue des vieux» ne faiblit pas, avec Amanda Lear en une, Churchill, la Suze et les osselets à l'intérieur. » Bayon, Libération
« C'est avec un plaisir non dissimulé que nous avons découvert le second numéro de Schnock qui recèle quelques pépites, notamment le récit des relations entre Bernard Tapie et l'Equipe. » Régis Soubrouillard, Marianne
« Une revue très intéressante » Isabelle Giordano, « Les Affranchis », France Inter
« Drôle et décalé, le deuxième numéro de Schnock continue de dépoussiérer la pop culture d'hier. » Les Inrocks
« Schnock ou comment rendre le ringard tendancissime. » Arnaud Gonzague, Challenges
« Cette revue est incroyable. » Michel Field, « Rendez-vous à l'hôtel », Europe 1
« La meilleure revue française. » Élisabeth Quin, « Ouvert la nuit », France Inter
S'identifier pour envoyer des commentaires.