Sacres et couronnements en Europe, Rite, politique et société, du Moyen Âge à nos jours
EAN13
9782753587830
ISBN
978-2-7535-8783-0
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Nombre de pages
302
Dimensions
24 x 15,5 x 2,2 cm
Poids
476 g
Langue
français

Sacres et couronnements en Europe

Rite, politique et société, du Moyen Âge à nos jours

De ,

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Indisponible

Ce livre est en stock chez 2 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Longtemps considérée en Europe comme la forme naturelle de gouvernement, la royauté a su évoluer dans la durée, comme le montrent les études réunies dans ce livre. Le roi n'exerçait un pouvoir légitime qu'après des rites de passage. Le sacre tirait sa force de ses racines bibliques (soulignant l'élection divine) et d'une conception eschatologique appelant le roi à conduire son peuple vers un royaume qui n'est pas de ce monde. Il a été longtemps une cérémonie mystique, dans le choeur clos d'une cathédrale, avant d'être "médiatisé" et de se prêter à la mise en scène fastueuse et festive. Si l'élection du roi n'a jamais totalement disparu, la succession héréditaire s'est imposée, et la reine a été associée très tôt aux rites de l'onction et du couronnement. L'idée selon laquelle le roi tenait de ses sujets l'autorité qu'il avait sur eux, et non plus de Dieu, a été le grand retournement de la Révolution. Les monarchies constitutionnelles du XIXe siècle ont ainsi adopté des rites de substitution : serment devant les chambres représentatives, discours du trône. L'ouvrage fait ainsi l'histoire d'une monarchie sans cesse réinventée.

Avec le soutien de l'Université de Lorraine et du laboratoire CRULH.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Catherine Guyon
Plus d'informations sur Bruno Maës