La Mutation de l'an mil, Lournand, village mâconnais, de l'Antiquité au féodalisme
EAN13
9782213024202
ISBN
978-2-213-02420-2
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
NOUVELLES ETUDE
Nombre de pages
284
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
406 g
Code dewey
944.43

La Mutation de l'an mil

Lournand, village mâconnais, de l'Antiquité au féodalisme

De

Fayard

Nouvelles Etude

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


"[...] Dégagé de toutes contraintes, associant ce qu'il y a de plus neuf dans l'oeuvre de Fernand Braudel à des outils conceptuels qu'il emprunte au marxisme, mais après les avoir décapés, affûtés, dérouillés en totale liberté, faisant place sans privilégier aucune d'elles à toutes les "instances", qu'elles relèvent du matériel ou de ce qu'il ne l'est pas, accordant autant d'intérêt aux faits religieux qu'à la démographie ou aux techniques de production, très attentif aussi aux discordances entre les divers courants dont les rythmes interfèrent au sein d'un même processus, Guy Bois construit avec soin, clarté, prudence, un modèle. Il ose proposer l'explication globale, entièrement neuve, cohérente, d'une transition, ou plutôt d'une révolution. Il esquisse la théorie de ce passage qui substitua au système social "antique" cet autre système que nous continuons d'appeler féodal. "Audacieux, l'essai séduit, provoque. Il dérange. Il appelle à approfondir, à poursuivre sur telle piste entrouverte, à confronter, à regarder ce qui se passe ailleurs, au même moment, plus tôt, plus tard, à vérifier, à critiquer [...]. "[...] Ce véritable monument, aéré, harmonieux, en impose. On ne le démolira pas de sitôt. Guy Bois sait persuader. Il sait communiquer l'ardeur qui l'anime." Georges Duby Professeur d'histoire médiévale à l'université de Paris-I, Guy Bois est l'auteur d'un ouvrage très remarqué, Crise du féodalisme. Economie rurale et démographie en Normandie du début du XIVe siècle au milieu du XVIe siècle (Paris, 1981). Récusant les carcans dans lesquels s'enferme l'historiographie traditionnelle, ses travaux renouvellent profondément le regard que nous portons sur le "Moyen Age".
S'identifier pour envoyer des commentaires.