Pixley Mapogo, roman
EAN13
9782715233003
ISBN
978-2-7152-3300-3
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
Collection
Bibliothèque étrangère
Nombre de pages
272
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
267 g
Langue
français
Langue d'origine
norvégien
Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Il se rendait compte que Lotte était devenue une jeune fille d’une beauté saisissante. Il avait beau être son père, il était obligé de le remarquer… Et on aurait pu la qualifier de sexy - même s’il détestait le penser. C’est ce qui peut arriver de pire à un père, avoir une fille sexy… Le jeune homme qui lui caressait les cheveux était beau lui aussi. Des lèvres généreuses, à l’instar de tant de personnes originaires du même continent. La raie bien droite dans ses cheveux crépus qui brillaient dans la lumière mourante de la fin du jour… Ce soir-là, dix mille jeunes surexcités attendent le début d’un concert de rock dans un parc public. Jarle Klepp, chargé de couvrir l’événement pour un grand journal norvégien, découvre soudain dans un bosquet une ravissante adolescente blonde en train de faire l’amour avec un jeune homme à la peau noire. Et il s’agit de sa fille, manifestement tout à fait consentante et très heureuse. Aussitôt les clichés les plus racistes refont surface dans l’esprit d’un homme a priori «bien sous tous rapports».
Sous le vernis du politiquement correct, il ne faut parfois pas creuser beaucoup pour trouver d’affreux relents. La rage et la violence éclatent. Et Jarle Klepp va devoir remettre de l’ordre dans ses priorités s’il veut garder l’affection de sa jolie Charlotte Isabel, amoureuse du beau Pixley Mapogo. Mais y parviendra-t-il ?
Tore Renberg, né en 1972, est un des romanciers les plus populaires de Norvège aujourd’hui. Le Mercure de France a publié en 2011 Charlotte Isabel Hansen, son précédent ouvrage, best-seller en Scandinavie et traduit en cinq langues.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

5 janvier 2014

Amour, Norvège, racisme

L'histoire en elle-même est intéressante. Mais le choix de la forme m'a dérangé. En effet, on suit les pensées de Jarle pendant les deux jours que durent l'action. Autant vous dire que c'est plutôt décousu. Sans oublier les flash-back qui ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Tore Renberg
Plus d'informations sur Carine Bruy