Je paye la note / gloire, galère, cancer, je paye la note
EAN13
9782756408095
ISBN
978-2-7564-0809-5
Éditeur
Pygmalion
Date de publication
Collection
DOCUMENTS ET TE
Nombre de pages
348
Dimensions
22 x 13 x 2 cm
Poids
322 g
Langue
français
Code dewey
791.45092

Je paye la note / gloire, galère, cancer

je paye la note

De

Contributions de

Pygmalion

Documents Et Te

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French édition. Le livre présente des marques de stockage et/ou de lecture sur la couverture et/ou les pourtours mais reste en très bon état d'ensemble. Expédition soignée depuis la France
    Format
    22x14x3cm. Broché. 307 pages. Chaque maison cache un secret les murs ont des oreilles mais la bouche cousue. Il faut poser longtemps la joue contre leur sein comme un docteur fiévreux pour les entendre respirer. A Dun-le-Palestel dans la Creuse la maison de famille du narrateur en a si gros sur le c?ur et tant à dire qu'on va la confesser pièce après pièce l'écouter se raconter souvenirs dérangés vérités arrangées les choses et les gens tels qu'ils furent les échos et les ombres qu'il en reste. Elle finira bien par lâcher cequ'elle sait. Elle sait l'histoire d'un père qui lui avait choisi de se taire
    5.99(Occasion)
Gloire, galère, cancer, je paye la note ! « Ça va être ma fête ! », plaisante Pascal Brunner qui s'attend à une note salée mais se tient prêt à la payer. Le chirurgien confirme d'un signe de tête. Le couperet tombe le 17 mai 2011, le jour de la Saint-Pascal. Pendant une année, l'artiste va lutter contre un « joli cancer de la gorge », subir plusieurs opérations dont une greffe du palais, et, surtout, réapprendre à parler et à chanter. Un comble. Sa place au soleil, le petit gars de Sarcelles ne l'avait pourtant pas volée. Il apprend son métier d'amuseur au Club Med et, très vite, il est repéré par Guy Lux qui l'invite à rejoindre La Classe, formidable vivier de talents sur France 3. Il devient chroniqueur dans Rien à cirer sur France Inter au côté de Laurent Ruquier, avant de décrocher le gros lot avec Fa Si La Chanter. Mais son ascension vertigineuse conduit Pascal tout droit en enfer. Les addictions au tabac et à l'alcool le détruisent à petit feu. L'animateur-chanteur va y laisser sa peau, perdre Fa Si La Chanter, qui a fait de lui une star.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...