Petites Formes en prose après Edison
EAN13
9782213610993
ISBN
978-2-213-61099-3
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
168
Dimensions
18 x 12 cm
Poids
177 g
Langue
français
Code dewey
801.95

Petites Formes en prose après Edison

De

Fayard

Littérature Française

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Livres sur Sorgue
    État de l'exemplaire
    Bon Etat
    Format
    in12. 2001. Broché. Les proverbes marchent d'un pas tango un pas en avant un pas en arrière. Vous souvenez-vous du couple Coeur qui soupire n'a pas ce qu'il désire et Coeur content soupire souvent ? Après Edison (qui invente la lampe électrique à incandescence le télégraphe duplex le micro-téléphone le phonographe) les proverbes sont victimes d'un court circuit : Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud devient Il faut battre sa mère pendant qu'elle est jeune ! A la lumière électrique les anciennes formes brèves s'éteignent maximes sentences adages aphorismes tout paraît vieux la sagesse et la vertu en particulier. Les écrivains rapides font désormais ce qui leur passe par la tête ou le sexe. Baudelaire lance ses fusées Bergamin parachute des paradoxes Fénéon dépêche les faits divers en trois lignes Joyce reçoit en exprès des épiphanies Gómez de la Serna enregistre ce que crient les choses Altenberg invente le style télégraphique de l'âme Leiris déplie les dessous des mots Duchamp arrose les morceaux choisis de la langue et Desnos déshabille Rose Sélavy pour en faire surgir Eros c'est la vie. Genre le plus paradoxal peut-être la vie brève depuis celle des saints ou des héros voire en plus ancien la vie de Dieu résumée dans le Credo condensé de temps ou d'éternité en quelques lignes. Genre culminant sinistrement en notre temps par ces biographies (presque des épitaphes) sur ardoise ou feuille de carton à la sortie des métros : un prénom ou une nationalité ou un âge et puis J'AI FAIM
    5.00 (Occasion)
L'Auteur :

Agrégée d'espagnol, Florence Delay enseigne la littérature générale et comparée à l'Université de Paris III. Elle a joué au théâtre, au cinéma (notamment dans Jeanne d'Arc de Bresson). Ecrivain, elle a notamment publié chez Gallimard Minuit dans les terres, Le Aïe-aïe de la corne de brume, L'Insuccès de la fête, Riche et légère (Prix Femina 1983), Course d'amour pendant le deuil, etc. En collaboration avec Jacques Roubaud, Elle a publié Graal Théâtre (2 vol.). Elle est la quatrième femme à avoir été élue à l'Académie française, en 2000, après Marguerite Yourcenar, Jacqueline de Romilly et Hélène Carrère d'Encausse.

Du proverbe à la maxime, des pensées aux micro-nouvelles à la Fénéon, des glossaires aux mots d'auteurs, des esquisses aux vies ultra-brèves, un inventaire illustré doublé d'un éloge des « petites formes » de la littérature, par la quatrième femme à entrer à l'Académie française où elle sera reçue en novembre 2001 en même temps que la parution de ce livre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.