Correspondance 1950-1971
EAN13
9782844181084
ISBN
978-2-84418-108-4
Éditeur
La Part commune
Date de publication
Collection
LITTERATURE
Nombre de pages
444
Dimensions
17 x 12 cm
Poids
385 g
Langue
français
Code dewey
846
Indisponible
De toutes les correspondances de Georges Perros que nous connaissons, celle qu'il entretint vingt ans durant avec Jean Grenier - et dont toutes les autres, directement ou indirectement, procèdent ou découlent, puisque c'est par son truchement qu'il est entré en contact avec la N.R.F. et le monde littéraire qui gravite autour - est de loin la plus nouée, la plus complexe, la plus passionnelle. En effet, on n'est ni dans le registre de la complicité fraternelle qui l'unit à Michel Butor, Jean Roudaut ou Lorand Gaspar, ni dans le rôle d'aîné involontaire qu'il joue auprès du jeune Maxime Caron, ni dans la réserve affectueuse perceptible dans ses échanges avec Brice Parain, Carl Gustaf Bjurström ou Bernard Noël, ni dans ce rapport d'intelligence matoise qui le lie à Jean Paulhan.Cette longue correspondance durera jusqu'à la mort de Grenier en 1971, avec des phases climatériques, des silences, des « chagrins d'amitié » comme il y a des chagrins d'amour.
S'identifier pour envoyer des commentaires.