Mémoire de l'Affaire de la Marquise de Colligny, contre le Nommé Rivier ; Envoyé par Monsieur de Saint Maurice à Madame la Duchesse de Holstein, Comtesse de Rabutin [ Affaire du mariage de Henri-François de La Rivière avec la marquise de Coligny, fille...
EAN13
2000048121987
Date de publication

Mémoire de l'Affaire de la Marquise de Colligny, contre le Nommé Rivier ; Envoyé par Monsieur de Saint Maurice à Madame la Duchesse de Holstein, Comtesse de Rabutin [ Affaire du mariage de Henri-François de La Rivière avec la marquise de Coligny, fille...

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie du Cardinal
    Description
    1 brochure in-8, 1 ff. blanc, 8 pp. et 1 f. n. ch., s.l.n.d. (circa 1683)
    État de l'exemplaire
    Rare brochure relative à l'affaire du mariage de Henri-François de La Rivière avec la fille aînée du comte de Bussy-Rabutin. Cette histoire avait alors défrayé la chronique, et l'on trouve ici un exposé favorable aux vues des Bussy. "Vous souhaitez, Madame, de sçavoir en detail l'Affaire de Madame la Marquise de Colligny ; je m'en vais Vous la dire. Vous sçaurez, Madame, qu'en 1679, le nommé Rivier, se faisant appeller le Marquis de la Rivière, & par quelque dépense qu'il avait faite dans le monde, passant alors pour un homme de qualité ruiné (mais reconnu depuis pour fils d'un Laquais du Chancelier de Sillery, & pour petit-fils d'un Vigneron) revint de Paris en Bourgogne assez brusquement, se cacher chez la Dame de Sandancour, fille de qualité, la soeur de sa mère, sur ce qu'on venoit d'emprisonner par Arrest de la Chambre ardente la Dame Poulaillon, accusée de poison & d'assassinat contre son mary, de laquelle Poulaillon Rivier estoit l'amant public, & vraysemblablement le complice". Le susdit Rivier (Rivière) ayant séduit la marquise de Colligny, suit le récit des stupéfiantes tribulations du Sieur Rivière, lequel arguait de la réalité et validité de son mariage. "Cependant, le Public qui pousse tout aux extremitez, & qui prend tout au criminel, receut la nouvelle du Mariage de Madame de Colligny avec un Païsan avec l'avidité qui lui est ordinaire en pareilles rencontres"... "L'insolence outrée de Rivier avait donné créance à ses impostures. On ne pouvoit s'imaginer qu'un homme de néant ozât affirmer si hautement qu'il avoit fait tout ce qu'il avoit avancé contre une Maison comme celle de Mr. de Bussy, si cela n'eust esté veritable"... "Les parens de Mr. de Bussy indignez de voir que le fils d'un Laquais & le petit-fils d'un Vigneron ait l'insolence de vouloir sans Titre entrer dans leur Famille & la déshonorer par cette alliance, ont présenté Requeste au Parlement pour estre receus Parties intervenantes en cette Cause : En voicy les Noms, Madame, qui font une partie des plus Grands Noms de la Cour de France". Suit une liste dans laquelle on trouvera maints noms fameux : Madame la Marquise de Sévigné, de Rabutin sa tante paternelle & maternelle ; Mr le Comte de Grignan issu de germain ; Mr de Rabutin beau-père de Madame la duchesse de Holstein ; Mr le Duc de Saint Simon, etc. etc. Etat très satisfaisant (annotation manuscrite ancienne au premier feuillet, très minime mq. en pliure centrale au dernier feuillet). On sait que, par arrêt du Parlement de Paris du 13 juin 1684 (rendu sur les conclusions conformes d'Omer Talon, avocat général), le mariage fut déclaré valable et l'enfant légitime.
    Langue
    Français
    160.00 (Occasion)
S'identifier pour envoyer des commentaires.