Avis au peuple sur sa santé, ou traité des maladies les plus fréquentes. Seconde édition, augmentée sur la dernière de l’Auteur, de la Description & de la Cure de plusieurs Maladies, & principalement de celles qui demandent un prompt secours.
EAN13
2000049301234
Date de publication

Avis au peuple sur sa santé, ou traité des maladies les plus fréquentes. Seconde édition, augmentée sur la dernière de l’Auteur, de la Description & de la Cure de plusieurs Maladies, & principalement de celles qui demandent un prompt secours.

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Philippe Lucas
    Description
    Didot le Jeune, Paris, 1743. In/12, tomes 1 & 2 reliés ensemble, [52]-644p. Reliure veau d’époque, dos à 6 nerfs à caissons dorés, tranches rouges. Manques aux tranches et aux coins ; tranches usées. Dos lisible. Corps d’ouvrage frais malgré quelques mouillures éparses en haut de texte
    État de l'exemplaire
    “Ouvrage composé en faveur des Habitans de la Campagne, du Peuple des villes, & de tous ceux qui ne peuvent avoir facilement les conseils des Médecins.” Oeuvre avec épître au Marquis de Mirabeau, et paraphe manuscrit de Didot le Jeune au bas de l’avis de libraire. Simon-André TISSOT (1728-1797), médecin suisse, publia cet ouvrage, un des premiers traités de médecine en langue vulgaire, et qui reste une référence pour comprendre la pratique de la saignée. Outre l’exposé des différentes maladies, Tissot y expose un grand nombre de remèdes, ainsi qu’une table de “Prix des drogues recommandées dans cet ouvrage”. C’était la première fois qu’un médecin invitait ses clients à se passer de son ministère en leur donnant les moyens de se traiter eux-mêmes. 12mo, 2 books in one binding in contemporary full calf, gilt panels and red label & raised bands on spine. Flaws : tips lacking and borders of the binding worn. Didot le Jeune's signature on "Avis du libraire". The author (1728-1797) Swiss surgeon, wrote this book - one of the first treatise on common language. It remains a refering work to understand the bleeding practice. Numerous remedies, drugs prices recommanded, different deasises... It was the first time a surgeon welcomed his patient to do without him !
    État de la jaquette
    DeCollection
    Reliure
    relié
    165.00 (Occasion)
S'identifier pour envoyer des commentaires.