La liberté de blâmer
EAN13
9782841005512
ISBN
978-2-84100-551-2
Éditeur
Bartillat
Date de publication
Nombre de pages
621
Dimensions
20 x 12 x 4 cm
Poids
536 g
Langue
français

La liberté de blâmer

De

Préface de

Bartillat

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

• Renaud Matignon fut un des grands critiques de la seconde moitié du XXe siècle.
• Un bonheur de plume, un sens de la formule inégalé. Ses articles sont toujours enlevés et drôles.
• Ce livre raconte la traversée d'un demi-siècle de création littéraire.
Pendant près de trente ans les lecteurs de Renaud Matignon (1935-1998) ont guetté ses articles du Figaro littéraire, cette chronique narquoise qui était le fruit d'émerveillements nommés Marcel Aymé ou Antoine Blondin, et de ses agacements : Marguerite Duras ou Paolo Coelho.
Ses " jeudis " étaient des rendez-vous attendus par ses lecteurs fidèles. Que savions-nous de ce critique littéraire si discret dont l'œil goguenard et pertinent nous intimidait ? Qu'il avait été l'élève de Julien Gracq au lycée Claude Bernard, l'éditeur d'Henri Michaux, le critique d'Arts et du Figaro littéraire.
Renaud Matignon n'a jamais écrit de livre. Il n'aimait pas écrire, mais il écrivait à merveille. De A comme Abellioà Y comme Yourcenar, Renaud Matignon aura épelé l'alphabet de la littérature avec une liberté qui n'appartenait qu'à lui. Nourri de lectures innombrables, il a dessiné une histoire de la littérature avec ses grandes admirations : Flaubert, Valéry ou son ami Jean-René Huguenin.
Ce volume rassemble ses meilleures chroniques, ses descentes fameuses : " Max Gallo, le Malraux de campings ", " Marce-Edouard Nabe, Les Titans du minuscule ", " Christian Bobin, Les mésaventures du charabia ", " Philippe Sollers, un charabia de bulletin météo "...
S'identifier pour envoyer des commentaires.