L'oeuvre de l'art., 1, Immanence et transcendance, L'Oeuvre de l'art, Immanence et Transcendance
EAN13
9782020217361
ISBN
978-2-02-021736-1
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Poétique (1)
Séries
L'oeuvre de l'art. (1)
Nombre de pages
304
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
300 g
Langue
français
Code dewey
701

1, Immanence et transcendance - L'Oeuvre de l'art

Immanence et Transcendance

De

Seuil

Poétique

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Livre.com
    Description
    R160185107: 1994. In-8. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 299 Pages + Un flyer sur l'auteur. . . . Classification Dewey : 700-LES ARTS
    État de l'exemplaire
    Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais
    Format
    In-8
    Reliure
    Broché
    25.80(Occasion)

Autre livre dans la même série

Les œuvres d'art revêtent deux modes d'existence, qui sont l'immanence et la transcendance. L'immanence est définie par le type d'objet en lequel l'œuvre « consiste », et se distribue ainsi en deux régimes, baptisés depuis Nelson Goodman l'autobiographique et l'allographique.Dans le premier, l'objet d'immanence (un tableau, une sculpture, une performance) est matériel et se manifeste de lui-même. Dans le second, cet objet (un texte littéraire, une composition musicale, le plan d'un édifice) est idéal, conçu par réduction à partir de ses manifestations physiques : livres, partitions, exécutions. La transcendance est définie par les diverses manières dont une œuvre déborde son immanence : lorsqu'elle consiste en plusieurs objets non identiques (œuvres à « versions »), lorsqu'elle se manifeste de manière lacunaire (fragments) ou indirecte (copies, reproductions, descriptions) ou lorsqu'elle agit diversement selon les lieux, les époques, les individus, les circonstances : on ne regarde jamais deux fois le même tableau, on ne lit jamais deux fois le même livre. L'œuvre ne se réduit donc pas à son objet d'immanence, parce que son être est inséparable de son action. L'œuvre d'art est toujours déjà l'œuvre de l'art.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gérard Genette