La Vᵉ République, Naissance et mort
EAN13
9782070408597
ISBN
978-2-07-040859-7
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio histoire (FHI 000095)
Nombre de pages
512
Dimensions
17,9 x 10,8 x 2,2 cm
Poids
246 g
Langue
français

La Vᵉ République

Naissance et mort

De ,

Folio

Folio histoire

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Comme les autres Républiques, la Cinquième a perdu dans les épreuves sa cohérence et son identité. Son fondateur avait une ambition : restaurer la volonté et la légitimité politiques, placer à la tête de l'État un chef qui retrouve dans une relation intime avec le peuple la mission universelle de la France. Il voulait concilier ce qui passe pour exclusif et contradictoire : la représentation d'une société divisée, l'incarnation d'une nation unifiée sans laquelle rien de grand ne peut se faire. C'est le sens et l'originalité de son projet, que les juristes ont toujours eu du mal à désigner : la Constitution, telle qu'il la voulait, était le contrat, inclassable parce que inédit, que le chef concluait avec un peuple imparfait.Un tel régime ne pouvait fonctionner que sous le signe de l'extraordinaire. Après le règlement de la question algérienne, il a fallu transiger, composer : les successeurs du général de Gaulle ont revendiqué des pouvoirs que le fondateur lui-même dédaignait. Et dans cette recherche sans mesure, c'est le projet des origines qui s'est abîmé. La Vᵉ République n'est plus aujourd'hui le beau régime, moderne, loué de toutes parts, qui avait assuré la stabilité des institutions. Prise dans les contraintes du quotidien, elle paraît condamnée à fonctionner de manière chaotique, au gré des concordances et des discordances de majorités. Sous d'autres formes, elle a retrouvé les travers de la IVᵉ République.
S'identifier pour envoyer des commentaires.