L'Hexaméron. Il y a prose et prose, il y a prose et prose
EAN13
9782020115407
ISBN
978-2-02-011540-7
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
FICTION ET CIE (116)
Nombre de pages
128
Dimensions
0,1 x 0,1 x 0,1 cm
Poids
301 g
Langue
français

L'Hexaméron. Il y a prose et prose

il y a prose et prose

Seuil

Fiction Et Cie

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Livre.com
    Description
    R160071768: 1990. In-12. Broché. Etat d'usage, Couv. légèrement passée, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 119 pages; ancien exemplaire bibliothèque tamponné et étiquetté; quelques unes des dernières pages tâchées/légèrement tâchées.. . . . Classification Dewey : 840-Littératures des langues romanes. Littérature française
    État de l'exemplaire
    Etat d'usage, Couv. légèrement passée, Dos satisfaisant, Intérieur frais
    Format
    In-12
    Reliure
    Broché
    55.50 (Occasion)
Littéralement : six journées. Six écrivains d’aujourd’hui, dans l’ordre alphabétique, se sont distribué les jours d’une semaine : lundi (jour de la lune), mardi (jour de Mars), mercredi (jour de Mercure), jeudi (jour de Jupiter), vendredi (jour de Vénus), samedi (jour de Saturne).
Le Décaméron de Boccace était raconté en dix journées par sept femmes et trois jeunes gens. L’Heptaméron de Marguerite de Navarre en sept journées. L’Hexaméron de saint Ambroise (IVe siècle), inspiré, on s’en souvient, d’un précédent Hexaméron dû à Basile de Césarée, était constitué d’un ensemble d’homélies sur les six jours de la Création.
Notre Hexaméron est le récit, par des voies différentes, de six journées de création littéraire. Une « Genèse », donc. Comme nous n’étions que six, la question du repos du septième jour ne s’est pas trouvée posée.
Quant au sous-titre du livre, « Il y a prose et prose », libre à chacun de l’entendre comme il voudra, selon son humeur ou sa curiosité : c’est peut-être un simple constat, ou une provocation. Mais qui peut dire qu’il n’y a pas prose et prose ?
Les auteurs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.