Les Bûchers de Sodome, histoire des
EAN13
9782213015538
ISBN
978-2-213-01553-8
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
NOUVELLES ETUDE
Nombre de pages
432
Dimensions
22 x 0 cm
Poids
430 g
Code dewey
306.766

Les Bûchers de Sodome

histoire des " infâmes "

De

Fayard

Nouvelles Etude

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Les Kiosques
    Description
    1985, Fayard. in-8 broché de 430 pages, couverture noire illustrée en couleurs, "sans préjugés ni complaisance, ce livre courageux et impartial lève le voile sur un pan délibérément occulté de la société de l'Ancien Régime"
    État de l'exemplaire
    Bon état général, coins et coiffes très légèrement frottés
    Langue
    Français
    15.00(Occasion)
L'histoire de l'homosexualité s'est presque toujours confondue avec celle de sa répression. Dès le III e siècle de notre ère, la liberté qu'avaient connue la Grèce et Rome n'est plus qu'un souvenir, le christianisme ayant repris à son compte la terrible malédiction de Yahvé contre Sodome... Le Moyen Age assimile hérétique et sodomite , les désignant tous deux sous le même nom de bougres. Si l'Italie de la Renaissance et la France des Valois redécouvrent sans complexe les charmes du " beau vice ", l'embellie est brève: l'implacable rappel à l'ordre des siècles classiques rallume les bûchers et poursuit ceux que l'on appelle désormais les Infâmes. Ce qui n'empêche pas l'élite _ rois, princes du sang, nobles, grands prélats, généraux glorieux _ par nature au-dessus des lois _ d'" en être ". Avec les Lumières, on brûle moins, mais on emprisonne, et le péché " contre nature " se démocratise. Grâce à un exceptionnel fond d'archives judiciaires et de rapports de police jusqu'à présent inédits, Maurice Lever évoque le destin, toujours émouvant, souvent pittoresque, parfois cocasse, d'une foule d'anonymes issus du petit peuple de Paris: artisans, laquais, gagne-deniers... Drague aux Tuileries (déjà!), prostitution, rapts et trafics d'enfants, cabarets, guinguettes, scandales mêlant toutes les classes de la société (comme la célèbre affaire Deschauffours), brigade des moeurs avec ses fameuses mouches _ anciens prostitués devenus indics _, Grand-Châtelet avec ses effrayants culs-de-basse-fosse: c'est cela aussi le Paris gay de l'époque. Sans préjugé ni complaisance, ce livre courageux et impartial lève le voile sur un pan délibérément occulté de la société d'Ancien Régime. Maurice Lever, maître de recherche au CNRS et historien de la littérature, est l'auteur du Sceptre et la Marotte (Fayard, 1983).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Maurice Lever