Hitler contre Berlin
EAN13
9782262042356
ISBN
978-2-262-04235-6
Éditeur
Perrin
Date de publication
Nombre de pages
350
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
359 g
Langue
français

Hitler contre Berlin

Perrin

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French édition - Livre présentant des marques de stockage et/ou de lecture sur la couverture et/ou les pourtours mais demeurant en très bon état d'ensemble.Expédition sous blister dans une enveloppe matelassée depuis la France
    Format
    14x21x3cm. Broché. 350 pages.
    11.50(Occasion)
Le 2 mai 1945, Berlin dévastée tombe aux mains des Soviétiques. Avec la ville symbole du « Reich de mille ans » voulu par le Führer, c'est toute l'Allemagne nazie qui succombe.

Pourtant, rien ne prédestinait la plus grande métropole allemande à jouer ce sinistre rôle, bien au contraire. Dès le lendemain de la Première Guerre mondiale, Berlin se signale par sa singularité. Creuset de toutes les tensions d'un pays vaincu, elle donne naissance à un bouillonnement politique et culturel qui fait d'elle l'avant-garde d'une Europe en quête de modernité.

Aussi ni Hitler ni l'extrême droite allemande ne se reconnaissent-ils dans cette ville libérée, voire dépravée aux yeux de certains, où l'on peut côtoyer Thomas Mann et Marlène Dietrich, Brecht, Kandinsky, Feuchtwanger ou Fritz Lang. C'est à contrecœur que le tout nouveau chancelier s'attaque à ce Berlin qu'il n'aime pas – et qui le lui rend bien. Dès son arrivée au pouvoir, il entreprend une mise au pas sanglante : incendie du Reichstag, autodafés, arrestations de masse arbitraires, camps de concentration, pogromes et Nuit de cristal.

Dès lors, Berlin n'est plus dans Berlin, et c'est une ville vidée de ses personnalités les plus emblématiques et de ses audaces qui va se trouver précipitée dans une guerre totale où elle perdra tout – son originalité, son intégrité et jusqu'à son âme.
S'identifier pour envoyer des commentaires.