Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais., T. 2e, Le citoyen d'Amérique, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, tome 2, 1775-1784
EAN13
9782213613888
ISBN
978-2-213-61388-8
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
BIOGRAPHIES LIT (2)
Séries
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais. (2)
Nombre de pages
530
Dimensions
23 x 15 x 0 cm
Poids
815 g
Code dewey
842.5

T. 2e, Le citoyen d'Amérique - Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, tome 2

1775-1784

De

Fayard

Biographies Lit

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Pages d'histoire - librairie Clio
    Description
    12 pl. d'illustrations hors texte en noir et en couleurs, notes et références, index, reliure souple illustrée de l'éditeur, bon état (Prix de la biographie de l'Académie française)
    25.00(Occasion)

Autre livre dans la même série

Le premier volume de cette monumentale biographie évoquait « l’irrésistible ascension » de Beaumarchais, tour à tour horloger, maître de musique, homme d’affaires, journaliste, auteur à succès… et agent secret. Ce tome II nous entraîne dès les premières pages dans un tourbillon digne du meilleur roman d’aventures. Pour sauver l’honneur de Marie-Antoinette, menacé d’un virulent pamphlet, voici notre héros lancé à travers la Hollande, la Prusse et l’Autriche, affrontant tous les dangers, échappant de justesse à une tentative d’assassinat (c’est du moins ce qu’il raconte…) avant d’achever son équipée dans les geôles de l’impératrice Marie-Thérèse. Envoyé spécial de Louis XVI à Londres, il est alors chargé de négocier avec le célèbre chevalier d’Eon, dont le sexe incertain fait l’objet de paris dans la capitale anglaise. Rien de plus singulier, de plus cocasse, de plus riche en rebondissements que ses relations avec l’intraitable travesti. Mais bientôt, la grande Histoire lui ouvre enfin ses portes. Enflammé pour la cause des Insurgés d’Amérique, et la naissance de cette jeune République, Beaumarchais persuade le ministre Vergennes et le roi de France d’intervenir en leur faveur. Lui-même organise un trafic d’armes à grande échelle – sa société affrète quarante navires ! Son emploi du temps donne le vertige. Il est partout, pense à tout, s’occupe de mille choses à la fois. Outre les rendez-vous d’affaires, les visites aux arsenaux, les achats, les ventes et les expéditions de matériel, les rapports (parfois tendus) avec le Congrès des Etats-Unis, il trouve encore le loisir d’entretenir avec Mme de Godeville une correspondance érotique, de subir les scènes de sa « ménagère », d’entreprendre au fort de Kehl une colossale édition des Œuvres complètes de Voltaire. Sans oublier l’âpre combat qu’il mène contre la toute-puissante Comédie-Française, en vue d’obtenir la reconnaissance du droit d’auteur, et d’instituer la toujours vivante SACD… Rien ne semble devoir résister à ce diable d’homme ! Après des années de lutte, il triomphe de la censure et de l’opposition du roi lui-même, et finit par imposer sur scène les audaces de son Mariage de Figaro qui connaît un triomphe mémorable en 1784. « Figaro a tué la noblesse ! » dira Danton. Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (3 volumes) T. I, L’Irrésistible Ascension, 1732-1774 (paru) T. II, Le Citoyen d’Amérique, 1775-1784 (paru) T. III, 1785-1799 (à paraître) Auteur de nombreux ouvrages remarquables Le Sceptre et la Marotte, Les Bûchers de Sodome, Canards sanglants, Romanciers du Grand Siècle, Théâtre et Lumières , et surtout Donatien Alphonse François, Marquis de Sade , désigné par Bernard Pivot et l’équipe de Lire « meilleur livre » de l’année 1991 , Maurice Lever est l’un de nos meilleurs spécialistes de la littérature et de l’histoire des XVII e et XVIIIe siècles.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Maurice Lever