Cinéma d'animation
EAN13
9782754100908
ISBN
978-2-7541-0090-8
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Guide des arts
Nombre de pages
384
Dimensions
13 x 20 x 0 cm
Poids
756 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
791.433

Cinéma d'animation

De

Traduit par

Hazan

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

Le cinéma d animation naît avec le XXe siècle, juste après le cinématographe. Si leurs trajectoires sont liées, le dernier né se distingue par la spécificité et la diversité de ses langages. Dès ses débuts, l animation a en effet tenté de mettre en mouvement, outre des dessins, des marionnettes, du papier, du carton, du bois Recherchant le meilleur rendu, inventant des procédés, s appropriant le Technicolor, les créateurs ont fait de cet art du mouvement un art en perpétuelle transformation, dont le dernier épisode est l irruption de la technologie numérique et de ses images de synthèse. En puisant aux sources des contes et des légendes et en s assurant le compagnonnage des héros de bandes dessinées, de Popeye à Astérix ou Akira, cet art, à la croisée des chemins entre le monde de l enfance et celui des adultes, recueille un public mêlé, familial. Outre Walt Disney, d autres noms sont emblématiques : Max Fleischer et sa suave Betty Boop, Tex Avery et son loufoque Bugs Bunny, Hanna et Barbera (Tom et Jerry), Hayao Miyazaki (Le Château dans le ciel), Robert Zemeckis (Qui veut la peau de Roger Rabbit ?), John Lasseter (Toy Story), Sylvain Chomet (Les Triplettes de Belleville), notamment. Entre interprétations originales (L Etrange Noël de M. Jack, 1993) et fidélité au modèle classique (Le Roi Lion, 1994), que ce soit par la durée des films ou leur distribution, Le cinéma d animation a fait tomber les barrières qui le séparaient du cinéma « réel », au point que le spectateur en vient à oublier qu il se trouve devant des personnages animés (Les Indestructibles, 2004). Cet ouvrage retrace l évolution de l art de l animation, principalement dans la partie intitulée « Les films ». Le chapitre « Les chefs-d uvre » (résumés en 24 images qui en déroulent la trame) vise à mettre en évidence dix étapes fondamentales du parcours historique et technique de l animation. Cet art est étroitement lié aux possibilités techniques des moyens utilisés. Pour les pionniers comme pour les auteurs actuels de dessins animés, l élément déterminant est la recherche technologique, qui vise à réunir, dans une harmonie toujours plus parfaite, contenus thématiques et forme expressive. La section « Les mots clefs » dessine une « carte d identité » du genre, synonyme dès son apparition au début du XXe siècle d un monde de dessins, silhouettes, marionnettes qui sont les héros animés d histoires où l imagination jouit d une totale liberté et où le temps et l action sont affranchis des conditionnements liés à la logique, au réalisme, à la vraisemblance. La partie « Les cinéastes », outre les réalisateurs et les producteurs, présente aussi les dessinateurs, les animateurs et les musiciens. Elle est dominée par les Américains qui ont assuré à et art grâce à une pléiade constante de créateurs, avec Walt Disney mais aussi des majors comme la Warner, un développement industriel inégalé
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gabriele Lucci
Plus d'informations sur Claire Mulkai