Les couples et leur argent
EAN13
9782738133106
ISBN
978-2-7381-3310-6
Éditeur
Odile Jacob
Date de publication
Collection
OJ.SC.HUMAINES
Nombre de pages
224
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
298 g
Langue
français

Les couples et leur argent

De

Odile Jacob

Oj.Sc.Humaines

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Sabibliothèque
    État de l'exemplaire
    French edition. le livre corné sur le bas de la 1ere de couverture présente des trace d'usure ou de stockage mais reste en bon état d'ensemble. Envoyé dans un emballage adapté depuis le France
    Format
    21x15x2cm. Broché. 224 pages.
    5.99(Occasion)
« Dans nos sociétés occidentales, les générations montantes ont toutes raisons de se fier aux voies qui leur ont été tracées : il n’y aurait pas de différence entre les sexes, il n’y aurait que de scandaleuses inégalités de traitement, alors même que les femmes peuvent exercer avec talent tous les métiers, y compris ceux qui ont été longtemps réservés aux hommes. Ce qui, plus que leur assurer une pleine indépendance, restaure enfin leur dignité.
Et dire que leurs arrière-grands-mères, voire leurs grands-mères et parfois même leurs mères, se sont laissé prendre au piège de l’attente du Prince charmant quand ce n’est pas à l’illusion qu’en amour on ne compte pas ! Elles vont occuper la place qui leur convient et résoudre enfin ces problèmes d’argent qui aliénaient souvent leurs ascendantes.
Ce n’est pourtant pas toujours le cas pour celles qui en ont fait ou qui en font l’expérience. Comme elles savent, depuis qu’elles se sont mises à “gagner leur vie“, que rien n’est gratuit, on espérerait les entendre se demander si le virage qui leur a été proposé n’est pas responsable de la précarité des couples. Elles cherchent des hommes qu’elles ne trouvent pas, occupés qu’ils sont à s’interroger sur ce qu’elles peuvent bien vouloir. Leur aurait-on fait sacrifier à leur insu quelque chose qui leur assurait un équilibre, fût-il fragile ? Si oui, quoi et pour quelle raison ? »
A. N.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Aldo Naouri