Épilogue meurtrier
EAN13
9782021234589
ISBN
978-2-02-123458-9
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Seuil policiers
Nombre de pages
288
Dimensions
23 x 14 x 2 cm
Poids
306 g
Langue
français
Langue d'origine
grec moderne (après 1453)
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

Au début du récit, Katérina, la fille du commissaire Charitos connue pour son action en faveur des immigrés, se fait tabasser par des nervis de l’Aube dorée.Parallèlement, à Athènes, un certain nombre d’assassinats se succèdent. Ici les victimes sont des gens simples à qui on n’a, à première vue, rien à reprocher, contrairement aux épisodes précédents où il s'agissait de notables : banquiers, riches évadés fiscaux, anciens militants de gauche installés au pouvoir. Les cinq victimes sont toutes abattues par la même arme, le Smith & Wesson en usage dans l’armée grecque après guerre. Les meurtres sont revendiqués par « Les Grecs des années 50 ».Le commissaire a fort à faire : d’une part pourchasser les néo-nazis de l’Aube dorée, les empêcher de perpétrer leurs sinistres exploits, et retrouver les agresseurs de sa fille. D’autre part, il n’aura de cesse d’enquêter et de remonter la piste complexe jusqu’aux « Grecs des années 50 ».Petros Markaris, né en 1937 à Istanbul d’une mère grecque et d’un père arménien, vit à Athènes. Auteur dramatique, traducteur (de Brecht et de Goethe), et scénariste de Theo Angelopoulos, il est la voix de son pays et appartient à la famille des auteurs de romans policiers en colère comme Mankell et Montalbán. Ses enquêtes du commissaire Charitos connaissent le succès dans nombre de pays.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pétros Márkaris