Cahiers Jean Paulhan., 14, Correspondance, (1919-1961)
EAN13
9782070124527
ISBN
978-2-07-012452-7
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Les Cahiers de la NRF - André Gide
Séries
Cahiers Jean Paulhan. (14)
Nombre de pages
688
Dimensions
2 x 1 x 3 cm
Poids
626 g
Langue
français
Code dewey
846.91
Indisponible

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Cahiers Jean Paulhan.
«Je comprends pourquoi Paulhan ne goûte pas ma peinture. Elle est trop vraie. Il se meut dans un univers abstrait et ne voit rien autour de lui, que des idées. C'est un autre Zénon d'Élée. Pas la peine de lui prouver le mouvement en marchant, il ne vous voit pas marcher.» Ces lignes trouvées dans un carnet d'André Lhote donnent le ton des quelque six cents lettres échangées entre le peintre qui fut le premier critique d'art de la Nouvelle Revue Française, et Jean Paulhan, directeur de la prestigieuse revue. Voici quarante ans de conversations intimes entre deux personnalités, au faîte de leur maturité, qui s'interrogent, s'affrontent, mais toujours se comprennent. Entre les deux amis, aucune flagornerie, plutôt de la complicité, ils débattent. Tout en bataillant pour la parution régulière de chroniques artistiques dans La NRF, Lhote trouve en Paulhan un interlocuteur redoutable, grand amateur de peinture. Petit à petit celui-ci, recherchant dans le langage plastique une nouvelle approche du monde des idées, commencera à écrire sur la peinture. Ces discussions presque ininterrompues nous offrent un véritable panorama des grands courants de la pensée artistique et des polémiques qui ont marqué le vingtième siècle. La correspondance nous livre tout sur les deux amis : les péripéties de leur vie domestique, leur vision de la politique en ce siècle tourmenté par les guerres et les après-guerres, leurs engouements, leurs querelles, leurs dissentiments, et finalement l'éloignement de deux silhouettes qui partent vers leur destin sans se douter du secret qu'elles ont dévoilé.
Quelque six cents lettres échangées entre le peintre qui fut le premier critique d'art de la Nouvelle Revue Française, et Jean Paulhan, directeur de la prestigieuse revue. Édition établie, présentée et annotée par Dominique Bermann Martin et Bénédicte Giusti-Savelli. Quatorzième volume de la «Série Jean Paulhan».
S'identifier pour envoyer des commentaires.