Jazz en cuisine
EAN13
9782849070543
Dimensions
25,5 x 14,5 x 1,2 cm
Poids
265 g

Jazz en cuisine

De

Bd Music # Bdjazz

Indisponible
Un livre de recettes de cuisine de la Nouvelle Orléans, concocté par Joëlle Huth, illustré par José Correa, en 2 heures de jazz sur 2 compact discs. Un parfum de la Louisiane entre crevettes créoles à la galatoire, Po-Boys, Gumbo aux fruits de mer, et Jambalaya.

C’est si bon ! Se sera exclamé Satchmo en préambule au festin à venir ; L’idée aura germé au-delà des âges, des modes et des styles. Une réunion familiale et musicale, fraternelle et irrationnelle. Au septième ciel ou en sous-sol, près des rôtissoires, les cuivres culinaires rougiront à l’unisson de ceux du big band. Les volutes musicales flotteront au-dessus des nourritures terrestres entourant d’un halo de swing chanteurs, trompettistes, guitaristes, saxophonistes et autres pianistes. On passera de l’un à l’autre comme on goutera une chantilly avant d’attaquer un fond de sauce armé d’un quignon de pain; En désordre, avec voracité et gloutonnerie. La retenue ne sera plus de mise. Le flot musical submergera la table du banquet. Le Smokin’ Joe Café des Robins débordera de toutes sortes de musiciens, spectateurs et marmitons à tel point que le quartet vocal du doo wap devra considérablement s’étoffer pour servir son monde.
La Blueswoman Memphis Minnie, déclenchera les hostilités par un tonitruant « Keep on eatin’ » tout en raucité. .Robert Johnson essaiera d’entrainer dans la cuisine quelqu’ accorte personne pendant que l’impératrice du blues, Bessie Smith, louera les Jelly Roll de son Kitchen Man. Nat Adderley et Count Basie compareront brouillade et oeufs au jambon. Les Doghnuts d’Ornette Coleman auront des formes étranges, spiralées et hétérogènes. Il conviendra d’éviter de les tremper dans l’ovaltine chocolaté de Mrs Murphy. Cacao et amphétamine ne font jamais bon ménage et le pianiste chanteur, Harry The Hipster Gibson, cher à Jack Kerouac, a toujours été un tantinet facétieux...
Le son chaleureux et véhément du saxophone de Coleman Hawkins annoncera le début du Fine Dinner. Dans le « Backyard », Louis Armstrong aura installé l’antique barbecue datant du Hot five des années 20 régulièrement revisité par la suite. Le trompettiste et arrangeur, Dave Bartolomew, préparera crevettes et gumbo sur ce fond de mambo qui fait toujours penser que la Nouvelle-Orléans est un rocher caraïbe échoué sur les côtes américaines. Le chanteur country Hank Williams et le toujours vert Fats Domino échangeront leurs recettes de Jambalaya. Le contraste sera dans le plat et dans le son, tout comme le comparatif des pieds de porcs cuisinés par l’impératrice Bessie et Lavern Baker, chanteuse dont le tempérament siéra tout autant à cette cuisine roborative. La Solid Potatoe Salad d’Helen Mae Morse calera une partie de l’assemblée avec des produits de la ferme de Washboard Sam. Fats Waller déclarera sa flamme carnée exclusive (All meat, no potatoes), avant de passer aux poulardes. De Cab Calloway à l’endiablé Boogie Chicken Shake d’Amos Milburn en passant par Nellie Lutcher, le gallinacé semblera d’autant plus taillé pour le rythme qu’il sera servi par le fantasque Slim Gaillard. Les noyaux d’avocats scattés jusqu’à plus soif en compagnie de Leo Watson paraitront sortis d’Hellzapoppin. Les cuisiniers de ce film pourront danser le Lindy Hop tout leur saoul (soul ?), il sera alors bien temps de se concentrer sur le ragout d’Eddie Vinson. Et si les réflexions beurrées/salées du Blues shouter Wynonnie Harris n’auront rien à voir avec Guérande, elles rappelleront que le poisson n’a que trop attendu. Pas de friture sur la ligne quand le groove du saxophone alto de Louis Jordan s’allie à la gouaille du récidiviste Fats Waller ou à la patine du big band de Gene Krupa. Les oignons,poivrons, aubergines et sauce tomate de Sidney Bechet seront tout autant en « français dans le texte » que la Petite Laitue de Roy Eldridge alias « Little Jazz ». De leur coté, les Blue green beans du saxophoniste Gene Ammons accompagneront la Frim Fram Sauce d’Ella et Louis dans un soul food magnifiée par le trio vocal Hendricks Ross Lambert.
On évacuera les quelques cacahuètes salées de Dizzy Gillespsie qui traînent encore sur le bar ou les délirantes boulettes de pain azymes (Matzo Balls) dont Slim Gaillard raffole avant d’attaquer les sucreries par la face Hard bop ou Rythm and Blues. Les Candy de Big Maybelle ou de Lee Morgan ne se départiront pas de ce soupçon d’amertume apte à faire passer l’excédent glucidique et les roulements du chariot à dessert seront suffisamment huilés pour faire glisser le Sugar Pie d’Ella Fitzgerald.
La douceur de la crème du café concocté par Nat King Cole s’évaluera dans un après souper mené par le Count en personne. Sweet mais pas trop. Le crooner gardera le swing comme un trésor tout aussi précieux que ce festin rêvé.


Stéphane Colin

JAZZ EN CUISINE


CD 1 fest’in Jazz

1 Louis Armstrong, C’est Si Bon 3’06
2 The Robins Smokey Joe’s Café 2’45
3 Memphis Minnie Keep On Eating 2’38
4 Cab Calloway Everybody Eats When They Come To My House 2’46
5 Robert Johnson Come On In My Kitchen 2’49
6 Bessie Smith Kitchen Man 2’56
7 Count Basie Ham And Eggs 2’34
8 Nat Adderley Scrambled Eggs 3’20
9 Ornette Coleman Doughnut 9’26
10 Harry the Hipster Gibson Who Put Benzedrine in Mrs Murphy’s Ovomaltine 3’06
11 Coleman Hawkins Fine Dinner 2’33
12 Louis Armstrong Struttin’ With Some Barbecue 6’06
13 Dave Bartholomew Shrimp and Gumbo 2’05
14 Hank Williams Jambalaya 2’53
15 Fats Domino Jambalaya 2’23
16 Bessie Smith Give Me a Pigfoot 3’29
17 LaVern Baker Give Me a Pigfoot 3’08
18 Fats Waller All That Meat and No Potatoes 2’46
19 Ella Mae Morse Pig Foot Pete 2’53
20 Washboard Sam Digging My Potatoes N° 2 3’05
21 Slim Gaillard Potatoes Chips 3’06
22 Cab Calloway A Chicken Ain’t Nothing But A Bird 2’52
23 Amos Milburn Chicken Shack Boogie 2’49
Durée totale : 76:30



CD 2 JAZZ EN CUISINE

1 Slim Gaillard Chicken Rhythm 2’31
2 Slim Gaillard and Leo Watson: Avocado Seed Soup Symphony 6’10
3 Eddie ‘Cleanhead’ Vinson Kidney Stew Blues 2’58
4 Wynonie Harris Keep on Churnin’ 2’52
5 Louis Jordan Saturday Night Fish Fry (part 1 & 2) 5’22
6 Julia Lee All This Beef and Big Ripe Tomatoes 2’06
7 Fats Waller Hold Tight (I Want Some Seafood Mama) 2’15
8 Sidney Bechet Les Oignons 2’48
9 Dave Brubeck Shortnin’ Bread 2’29
10 Roy Eldridge Petite Laitue 2’55
11 Gene Ammons Blue Green Beans 9’02
12 Nellie Lutcher A Chicken Ain’t Nothing But A Bird 2’08
13 Louis Prima Yes we Have No Bananas 3’03
14 Louis Armstrong & Ella Fitzgerald The Frim Fram Sauce 3’13
15 Lambert Hendricks & Ross Home Cooking 4’26
16 Dizzy Gillespie Salt Peanuts 3’14
17 Slim Gaillard Matzoh Balls 4’22
18 Big Maybelle Candy 2’40
19 Miles Davis Tasty Pudding 3’21
20 Count Basie After Supper 3’24
21 Ella Fitzgerald Petootie Pie 2’34
22 Nat King Cole You’re The Cream of My Coffee 2’28
23 Rosemary Clooney Come On In My House 1’58

DUREE TOTALE : 79:17

S'identifier pour envoyer des commentaires.