Jules Verne

Biographie

L'île à hélice (Jules Verne)L'Île à hélice, sous-titré Les Milliardaires
ridicules, est un roman de science-fiction de Jules Verne, paru en 1895.L'idée
d'une île véhiculée est donnée à Jules Verne par Jean Macé, alors que tous
deux observaient sur le pont des Arts un bateau-mouche.L'oeuvre est publiée
d'abord dans le Magasin d'éducation et de récréation du 1er janvier au 15
décembre 1895, puis en volume dès le 21 novembre de la même année chez
Hetzel.Le roman raconte l'histoire d'un quatuor de musiciens français dans une
île flottante, Standard-Island, propulsée, comme l'indique le titre, par des
hélices. Cette île flottante contient principalement une ville, Milliard City,
habitée uniquement par des gens riches et bénéficiant de tout ce que
l'électricité peut procurer. Jules Verne décrit le voyage de cette île dans
l'océan Pacifique.Ne pas confondre ce roman avec Une ville flottante du même
auteur, consacré au paquebot géant Great Eastern.Le thème de la communauté
partageant une surface flottante se trouve déjà dans La Jangada (1881).Les
quatre musiciens : le Quatuor ConcertantLe quatuor de musiciens est célèbre et
est appelé « le Quatuor Concertant » dans les journaux. Ce sont quatre
Parisiens, fiers de leur pays leur loyauté entre eux et à leurs amis est
totale.Sébastien Zorn, violoncelliste Frascolin, deuxième violon il se fait
gentiment rabrouer par ses amis quand il donne de nombreux détails
géographiques Yvernès, premier violon Pinchinat, alto celui-ci se plaint à
chaque étape du voyage de ne pas trouver de vrais cannibalesLes péripéties les
plus marquantesL'île est envahie par des animaux sauvages déposés par la
perfide Angleterre (fauves, crocodiles et autres) (chapitre 20).Des Fidgiens
cannibales capturent Pinchinat (chapitre 23) après son sauvetage, il décrit ce
qui l'a le plus horrifié : « Eh bien, ce n'était pas d'être mangé sur le pouce
par ces indigènes !... Non ! C'était d'être dévoré par un sauvage en habit...
en habit bleu à boutons d'or... avec un parapluie sous le bras... un horrible
pépin britannique. »Une troupe armée de bandits des Nouvelles-Hébrides,
commandés par Sarol, essaie d'envahir l'île (chapitre 25).Une histoire
d'amourL'île est divisée en deux parties, l'une protestante, l'autre
catholique, qui s'opposent parfois. Les deux familles les plus riches sont à
la tête de ces deux parties. Un homme et une femme de ces deux familles sont
amoureux.

Contributions de Jules Verne

Voir tout (1083)