L'ODYSSEE D'HOMER... J. SIMPSON

La Désobéissance d'Andreas Kuppler, roman
3,97
10 avril 2020

« La désobéissance d’Andreas Kuppler », signé Michel Goujon, plonge le lecteur dans l’Allemagne de 1936, l’Allemagne d’Hitler qui pavoise à l’occasion des jeux Olympiques d’hiver à Garmisch-Partenkirchen, qui précèdent ceux de Berlin, programmés l'été suivant. L'époque est l’objet du roman : le nazisme d’avant la guerre gangrène les esprits, mine les familles, pousse chacun à se positionner... Andreas Kuppler est journaliste sportif. Il est soumis à de multiples pressions : sa belle famille prussienne et nazie, son journal pour le moins militant, sa femme déprimée et obsédée par une grossesse qui se refuse à elle à une époque où le IIIe Reich vénère la maternité. Pour ces gens normaux à la vie normale, c'est pourtant le pire qui s'immisce imperceptiblement, chacun étant confronté à lui-même. Une belle histoire.

L'état du monde selon Sisco
6 avril 2020

L'architecte Marc Sisco vient d'être choisi pour construire le nouvel opéra de Venise. C'est la consécration d'une carrière déjà brillante, la réalisation d'un rêve d'enfant. Mais de retour à Paris, un sentiment de malaise s'empare de lui. Il ne se sent plus en phase avec ce monde qui l'a consacré. Il n'a plus envie de rien, sauf de s'évader...

Manuel érotico-culinaire judéo-japonais , et comment éléver les loups

et comment éléver les loups

Wombat

5 avril 2020

Jack Douglas, acteur comique, musicien et pilote de course américain, est aussi éleveur de loups. Dans les années 70, alors que l'écologie pointe le bout de son nez, il réunit régulièrement chez lui un ramassis d'individus se voulant être les chantres de l'environnement. Mais à essayer de refaire le monde en vidant des litres de Martini, on n'arrive pas à grand chose... Jack Douglas jette son dévolu sur son loup Wolf et l'accompagne au qotidien. Il lui déniche une femelle, Lady, et bientôt cinq louveteaux viennent compléter la meute qui se retrouve à l'étroit dans leur Connecticut urbanisé. Son idée ? Emmener sa troupe, famille et loups, au fin fond du Canada pour leur faire découvrir la vie sauvage qu'ils n'auraient jamais dû abandonner. Jack Douglas jubile à observer ses loups tâtant de cette nature qu'ils ne connaissaient pas. Seulement voilà, la bande d'écolos déjantés débarque dans cette nature immaculée...

Ecoute le chant du vent,  suivi de : Flipper , 1973

suivi de : Flipper , 1973

Belfond

14,00
2 avril 2020

Dans sa jeunesse, Haruki Murakami n'avait pas le temps d'écrire. Mais un jour qu'il assiste à un match de baseball, un coup du destin lui fait prendre la décision de sa vie : il serait écrivain. Ses deux premiers romans étaient depuis longtemps introuvables. Les voilà réédités, permettant de surprendre à sa naissance le génie narratif de l'auteur, et de voir couler l'eau depuis sa source. Ces deux textes courts, "Écoute le chant du vent" et "Flipper, 1973", tels presque des nouvelles, annoncent la beauté rêveuse et lunaire des romans à venir, signés Haruki Murakami.

Un jeune homme superflu

Romain Monnery

Au diable Vauvert

6,90
23 mars 2020

Dans une forme de journal intime composé de séquences, de microfictions comme on en tient sur un blog, Romain Monnery donne les instantanés de la vie d'un jeune homme d'aujourd'hui, dont l'existence s'efface peu à peu dans l'inanité de son destin et de son époque. "Un jeune homme superflu" est le carnet de route drôle, détaché et mélancolique d'une disparition au monde, un monde où la profusion des objets et des signes souligne l'absence de rêves et de raisons d'être, le vide existentiel et la solitude des âmes. Sur un ton contemporain, Romain Monnery dit avec humour le mal du siècle : le portrait d'une jeunesse dans le désenchantement du monde.